lundi 16 mars 2015

Mes lectures des mois de Janvier 2015

Le deuxième mois de cette nouvelle année touche bientôt à sa fin, et j'en profite donc pour partager mes lectures de ces deux premiers mois !
En commençant tout d'abord avec mes lectures du mois de Janvier, un peu en retard je vous l'accorde.

Comme certains d'entre vous, peut être, j'ai reçu entre autres, pour Noël quelques livres, et je tiens à partager avec vous ce que j'en ai pensé. Si vous les avez lus également, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez aussi, ça nous donnera l'impression de faire parti d'un groupe de lecture, ou d'avoir un peu de culture, je ne sais pas.


Nos étoiles contraires - John Green :




Oui, bouh-hou, quelle honte, je ne l'ai lu que maintenant, mais on ne peux pas toujours être à la page dans tous les domaines (excusez mon mauvais jeu de mot). Je pense que la réputation de ce livre n'est plus à faire. C'est une histoire touchante et merveilleusement bien menée. Evidemment beaucoup diront que l'on devine vite la fin mais c'est inévitable ! Je vous conseille ce livre qui va vous secouer pour quelques jours au moins.



Nous les Dieux + Le Souffle des Dieux - Bernard Werber :






Ce sont les deux premier titres d'une trilogie.
Cette saga fais suite à celle des thanatonautes, mais si comme moi, vous ne l'avez pas lu, pas de panique, vous serez quand même capables de comprendre l'histoire ! 

Dans cette nouvelle trilogie on retrouve Michael Pinson et ses amis ancien Thanatonautes (comprenez "explorateurs de la mort") en Eden une île où ils deviennent "élèves dieux". On les suit donc dans leur apprentissage, dans des cours dispensés par l'ensemble des dieux grecques ! 

"Fabriquons des algues avec Poseidon !" ou "Introduction à la création d'espèces animales, avec Arès". Lorsqu'ils ne sont pas en cours les élèves dieux, qui comptent parmi leurs rangs les plus grands noms du prestige français (Jules Vernes, Gustave Eiffel et autres Marie Curie, ...), essaient de percer les mystères de l'île.

J'ai beaucoup apprécié le début de cette saga, surtout le premier tome, le deuxième mettant un peu de temps avant d'évoluer et tourne un peu en rond au début ! Mais c'est réellement divertissant, si jamais vous vous êtes déjà demandé ce que cela faisait d'être Dieu, et pourquoi il n'éradiquait tout simplement pas la faim dans le monde et la guerre du haut de son omnipotence, cette saga pourra peut être vous donner une hypothèse, ou du moins, vous permettra de passer un moment divertissant. Cette série pousse quand même à réflexion, que vous soyez croyant ou pas et quelque soit votre religion, vous trouverez matière à réfléchir ou du moins un peu de réconfort dans ce livre. 

Nos amis les humains - Bernard Werber :


C'est un espèce de spin-off/crossover de Le Souffle des Dieux. Effectivement, dans ce volet de la trilogie, Michael Pinson, l'élève dieux rencontre la muse de la comédie qui lui inspire une pièce de théâtre, pièce qui s'avère être Nos amis les humains ! 

C'est donc une nouvelle, construite un peu comme une pièce de théâtre. C'est extrêmement divertissant ! Des Aliens capturent des humains et les installent dans une cage, où ils sont observés, tels des rats de laboratoire, les choses se compliquent car les deux humains choisis n'auraient pu être plus différents ! D'un côté Raoul, scientifique aigri et pragmatique, de l'autre Samantha, dompteuse de tigre au tempérament de feu qui croit au prince charmant, un peu naïve mais attachante. 

J'ai trouvé cette nouvelle très amusante et pleine de fraîcheur, mais j'ai trouvé que le sujet aurait pu allé beaucoup plus loin, avec une histoire plus construite. On reste un peu sur sa faim, mais cela reste quand même très drôle. 

Rouge Rubis + Bleu Saphir + Vert Emmeraude - Kerstin Gier :





Une Trilogie dans le mène du fantastique ici encore. Celle-ci est traduite de l'Allemand et traite d'un sujet qui m'a toujours fait rêvé, depuis ma plus tendre enfance : 

Et si vous vous réveillez un matin pour vous rendre compte que vous étiez capable de voyager dans le temps ?

C'est exactement ce qui arrive à Gwendolyn Shepherd qui découvre qu'elle est la dernière d'une longue lignée de voyageur dans le temps. Elle a hérité d'un gène lui permettant de faire des sauts dans le passé, mais voilà, elle n'aurait jamais dû être l'héritière, c'est Charlotte, sa cousine dont la naissance avait été calculée pas Newton en personne et qui s'était préparée toute sa vie pour ça, qui devait en hérité. Gwendolyn doit donc, avec l'aide de son partenaire Gideon, remplir une mission de la plus haute importance, qui implique des sauts dans le temps, des rencontres avec ses ancêtres, des combats à l'épée en plein Londres du XVIIe siècle, des bals, et tout cela sans aucune préparation. 

Je suis fans de cette série, ma passion pour le voyage dans le temps me rendant bien trop partiale (s'il y a du voyage dans le temps, de l'humour, et un peu de romance, je deviens fan automatiquement). Mais c'est écrit avec beaucoup d'humour, on s'attache très vite à Gwendolyn. Il y a beaucoup d'intrigues et d'histoires imbriquées (mais est-il possible de faire autrement lorsque le voyage dans le temps fait parti de l'équation). Gwendolyn se lance dans une quête de la vérité, puisque personne ne veut lui dire qui elle est réellement, elle fera tout pour le découvrir par elle même ! Les trois tomes sont palpitants, mais la fin est un peu décevante et bâclée. 

Endgame, L'appel - James Frey 



Beaucoup lui trouvent comme un air de remake d'Hunger Games ou encore Battle Royale. Ce n'est pas complètement faux, mais pas tout à fait vrai non plus. 
Endgame est un jeu, un jeu qui n'a pas de règles, seulement un but, résoudre la Grande Enigme. Douze jeunes élus, héritiers des premières grandes lignées de la race humaine répondent à l'appel. S'il échouent à leur mission, c'est leur entière lignée qui disparait, si aucun d'entre eux ne parviens à ses fins, c'est l'humanité toute entière qui est condamnée. 

Le seul point commun avec Hunger Games et Battle Royale, c'est que ce sont des jeunes, qui s'affrontent, mais il ne peut y avoir qu'un seul gagnant, de plus, c'est une question de vie ou de mort. Mais dans Endgame, les participants n'ont aucunement besoin de s'entretuer, leur terrain d'affrontement : la terre. Dans ce premier tome, les joueurs doivent trouver la clé de la Terre, et ce, grâce à un seul et unique indice implanté dans leur mémoire par une race supérieure (créateurs de la race humaine). Ils reçoivent tous cet indice sous une forme différente. Certains choisirons de s'allier, certains choisirons la violence, d'autres choisirons de s'exiler. 

C'est un roman dans lequel on peut voir énormément de travail. Les énigmes sont recherchées, les personnages ont une réelle personnalité. Par contre il y a beaucoup de détails dérangeant. Des morts qui paraissent assez inopinées. Des raccourcis un peu simples, des co-incidences un peu grosses. 

Le petit plus de ce livre ? Vous pouvez jouer pour de vrai ! Une chasse au trésor à échelle mondiale se passe en ce moment même, des indices sont cachés partout dans le livre et sur le web, des énigmes au fil des pages pour le but final, un trésor se trouvant pour le moment à Las Vegas qui attend celui qui réussira à résoudre La Grande Enigme. 

Je suis tout de même restée un peu sceptique sur ce livre, malgré ses 540 pages, je l'ai trouvé un peu rapide. J'attend de voir la suite car pour le moment mon avis reste mitigé. Car je pense que l'auteur mise beaucoup sur le côté "chasse au trésor" de ce livre, ce dont je me suis très vite lassée, et une fois cette engouement passé, tout ce qu'il reste c'est un bon paquet de personnages "principaux" morts, un joueur qui possède la clé de la terre, et une poignée d'autres éparpillés dans le monde. 

Et vous, quelles ont été vos lecture de ce début d'année ? Voulez-vous que je continue à vous présenter mes lecture chaque mois ?